Actualités

Les questions/réponses se poursuivent dans les quartiers Nord

publié le 07.06.2016

Vendredi soir, le quatrième volet de la soirée questions/réponses dans le cadre des Rencontres roubaisiennes s’est déroulé dans les quartiers Nord. Le maire Guillaume Delbar était face aux habitants pour répondre à leurs questions, accompagné de Jean Deroi, adjoint au maire en charge des quartiers Nord.

En introduction de cette réunion organisée au restaurant scolaire de l’école Elsa Triolet, le maire a rappelé l’importance pour lui de fixer des rendez-vous réguliers aux habitants à l’échelle des quartiers. Il s’y était d’ailleurs engagé pendant sa campagne. Il avait instauré ces rencontres il y a un an selon le format d’une soirée questions/réponses dans chacun des grands quartiers territoriaux de la Ville. Rappel du principe, simple : « On répond à vos questions une par une et quand on rentre dans des cas trop individuels, on prend vos coordonnées pour vous apporter une réponse personnalisée ».

Du monde même debout

Force est de constater que les habitants des quartiers Nord ont répondu en masse à ce rendez-vous. Le restaurant scolaire semblait soudainement petit et de nombreuses personnes se sont tenues debout à l’arrière de la salle. Les habitants avaient besoin d’échanger avec le maire pour exprimer leur sentiment d’être un peu délaissés par rapport à d’autres quartiers de la ville.  Les débats ont été nourris, parfois vifs mais le maire a toujours exprimé sa volonté de rester dans l’échange constructif pour trouver une solution.

Quelques exemples de sujets abordés lors de cette réunion

  • La rénovation du quartier
    Une habitante s’est émue d’un article paru dans Nord Eclair en date du 4 mai qui relatait la visite du président de LMH Didier Manier à l’Alma et annonçait la démolition d’une centaine de logements. Guilaume Delbar a tout d’abord exprimé son désaccord sur la méthode employée par le président de LMH qui n’a pas associé la Ville à cette visite et qui a dénigré le quartier de l’Alma. Le maire a cependant rappelé que le quartier de l’Alma allait faire l’objet d’une rénovation complète, à l’instar de celle qui a transformé les Trois Ponts. « Ce Nouveau Programme de Rénovation Urbaine (NPRU, que l’on appelle aussi l’ANRU 2) sera construit en concertation avec les habitants » a tenu à rassurer Guillaume Delbar tout en affirmant l’hypothèse suivante : « Ce quartier a besoin d’être dédensifié, qu’on lui donne de l’air, mais ma volonté est de construire le quartier avec ses habitants. »
  • La salle des fêtes rue Saint Maurice
    Une habitante rappelle les nuisances causées par cette salle des fêtes : vente d’alcool illégale, nuisances sonores. Le maire lui répond que le cas a été signalé à la police et qu’il a toute confiance en le nouveau commissaire central arrivé depuis le mois de mars à Roubaix, Olivier Dimpre.
  • Besoin de ralentisseurs sur certaines rues
    « Cela roule beaucoup trop vite aux abords des écoles, notamment avenue Frasez, il faudrait y mettre des dos d’âne ! » s’inquiète un habitant. Et d’autres habitants d’acquiescer et de citer d’autres rues qui auraient besoin de ralentisseurs. Le maire indique que l’installation de ralentisseurs relève de la compétence de la MEL et que Roubaix a été la première ville à déposer un dossier pour la réfection de ses rues. « Pour les ralentisseurs, priorité est bien sûr donnée devant les écoles, et ensuite on redescend dans le quartier » a-t-il précisé.
  • Ajout de caméras de surveillance
    « On a déjà rajouté 15 caméras à l’échelle de la Ville. On a vocation à en rajouter, notamment sur toutes les places, donc place Audenaerde par exemple. On s’est engagés à doubler le nombre de caméras sur toute la durée du mandat. » indique le maire tout en expliquant que cette augmentation du nombre de caméras va s’accompagner d’un changement de système, le système actuel ne pouvant supporter une installation aussi importante.
  • Les médiateurs
    « Où sont les médiateurs ? » s’enquiert un habitant. Le maire répond que les 4 premiers ont été recrutés à l’Epeule et que d’autres le seront prochainement pour être mise en poste dans les autres quartiers de Roubaix.
  • Le point sur Barbe d’Or
    C’est le sujet qui a cristallisé les débats ce soir-là et qui a occupé le devant de la scène pendant près de 45 minutes. Les dirigeants du club de football, présents en nombre ont questionné le maire sur l’avenir du club. La tension s’est clairement sentie et le maire a précisé que le club faisait du bon travail sur le plan sportif, mais que des soucis existaient au niveau administratif et financier. Le maire a indiqué qu’il était dans l’intérêt de tous de trouver une solution rapidement et dans la sérénité, et que dans cet objectif il avait proposé à plusieurs reprises de rencontrer les dirigeants du club pour les accompagner vers une sortie de crise. Le maire a été invité à passer à la kermesse organisée par le club le lendemain.
    Partager avec Google+FacebookTwitter
  • Imprimer



Lettre d'information

Recevez toute l'actualité de la ville chaque semaine

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies par nos services. En savoir plusFermer