Un peu d'histoire

Une ville entreprenante dès le Moyen Age

L’histoire de Roubaix s’écrit dès le Moyen Age. Dirigée par les Seigneurs Jean et Pierre de Roubaix, particulièrement influents notamment grâce aux liens qu’ils entretenaient avec les ducs de Bourgogne, Roubaix a commencé à établir des liens de commerce avec le reste du monde et s’est vue octroyer les institutions politiques et administratives qui ont fait d’elle une ville à part entière.

À cette époque, les paysans et ouvriers agricoles s’adonnent, à domicile, au travail manuel de la laine pour compléter de maigres revenus et nourrir leurs familles.

En 1469, Pierre de Roubaix obtient de Charles le Téméraire l’autorisation pour les habitants de sa seigneurie de faire « licitement draps de toutes laines ». La vocation textile de Roubaix émerge.

Le temps passe et au début du XIXe siècle, les premières machines font leur apparition : c’est la naissance des usines, de véritables châteaux de l’industrie. On importe laine et coton du monde entier. C’est aussi l’époque de bon nombre d’innovations sociales dont Roubaix est le berceau.

La ville apparaît alors comme la capitale mondiale du travail de la laine et les industriels roubaisiens installent des filiales aux quatre coins du monde.

Le pari est gagné et la prospérité dure jusqu’aux années 1960 où, entièrement vouée à l’industrie textile, la ville, frappée de plein fouet par la crise, doit se reconvertir.
Roubaix, ville d’entrepreneurs depuis toujours, a su se donner les moyens de rebondir et de s’orienter vers une nouvelle vie.

En savoir + :

Une reconversion réussie

Aujourd’hui, avec près de 100 000 habitants, Roubaix est la deuxième ville de la région Nord-Pas-de-Calais.

Forte de sa diversité culturelle, fière de son passé industriel, riche de ses initiatives innovantes, Roubaix ose, étonne, séduit.

À Roubaix, le « détournement de lieux » est véritablement devenu un art : les anciennes usines textiles accueillent désormais des entrepreneurs, des étudiants, des danseurs, des artistes, des « lofteurs »… et la Condition Publique, lieu où était autrefois conditionnée la laine, est devenue une manufacture culturelle où la culture s’exprime sous toutes ses formes.

Roubaix a même osé installer les collections de son musée dans l’ancienne piscine municipale art déco : pari réussi puisque, depuis son ouverture en 2001, la Piscine - Musée d’art et d’industrie André Diligent a accueilli un million de visiteurs dans ses cabines de douches transformées en vitrines d’exposition.

Le succès de cette reconversion du patrimoine industriel a également valu à Roubaix d’être en 2001 la première ville de la métropole Lilloise à obtenir le convoité label « Ville d’art et d’histoire », gage d’un patrimoine original et de qualité et d'une volonté marquée de la Ville pour le valoriser.

Roubaix étonne également par la qualité de ses espaces verts, dont l’emblématique Parc Barbieux, un des plus grands parcs urbains au nord de Paris, et a remporté le Grand Prix National de l’Arbre en 2002 et le classement ville 4 fleurs depuis 2003.

La production textile, qui a fait de Roubaix un pôle incontournable en la matière, a depuis cédé la place à la Vente À Distance et à la création textile. Le quartier situé entre la gare et le Musée d’art et d’industrie est aujourd’hui dédié à la mode : de jeunes stylistes et créateurs d’articles de décoration s’implantent dans les boutiques – ateliers du Quartier des Modes.

Cette offre originale vient renforcer l’attractivité de la ville qui fut le berceau des magasins d’usine avec la création en 1984 du premier centre européen A l’Usine, rejoint en 1999 par McArthur. Avec ces 170 boutiques de fabricants et magasins d’usine et son Quartier des Modes, Roubaix est aujourd’hui une destination de shopping à part entière.

Enfin, avec ses nombreuses compagnies de danse, professionnelles et amateurs, Roubaix dispose d’un véritable « Pôle danse », où la danse contemporaine est présentée sous toutes ses formes.

Après Carolyn Carlson de 2005 à 2013, le Centre Chorégraphique National Roubaix–Nord-Pas-de-Calais est dirigé depuis janvier 2014 par le célèbre danseur et chorégraphe Olivier Dubois.

En savoir +  :  le site de l’Office de Tourisme de Roubaix

    Partager avec Google+FacebookTwitter
  • Imprimer



Lettre d'information

Recevez toute l'actualité de la ville chaque semaine

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies par nos services. En savoir plusFermer