Les risques de l'alcool au volant

En France, 23 jeunes sont tués sur la route chaque semaine, près de 1250 par an.
C’est la première cause de mortalité des 15-24 ans, sans compter les milliers de blessés graves.
Dans 85 % des cas d’accidents mortels liés à l’alcool, les responsables étaient des buveurs occasionnels, souvent de retour d’une soirée entre amis.
Plus l’alcoolémie est élevée, plus le risque d’être impliqué dans un accident mortel augmente.

  • à 0,5 g/l, le risque est multiplié par 2
  • à 0,8 g/l, le risque est multiplié par 10
  • à 1,2 g/l, le risque est multiplié par 35
  • 0,5 g/l est la limite légale de l’alcoolémie au volant.

Rappel des effets de l’alcool :

  • Sensation d’euphorie
  • Allongement des temps de réaction
  • Difficulté à prendre des décisions et à adapter la conduite aux circonstances
  • Trouble de la vision
  • Défaut de coordination et de synchronisation des gestes

Les signes avant-coureurs de la fatigue…

  • Des raideurs dans la nuque
  • Douleurs dans le dos
  • Paupières lourdes
  • Bâillements

Alcool et violence

Une grande partie des agressions (injures, coups, agressions sexuelles) sont commises sous l’influence de l’alcool.  
De plus, lorsqu’on est ivre, on est moins capable de se défendre et on devient plus vulnérable.
Lorsque l’on boit, le ton monte plus vite et on passe plus facilement à l’acte. Une simple remarque, un regard mal interprété peuvent dégénérer.

 

Si vous allez consommer de l'alcool lors de la soirée

Quelques conseils :

  • Ne buvez pas si vous devez conduire
  • Si vous sortez en groupe avant la soirée prévoyez l’organisation de votre retour de soirée (celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas = SAM)
  • Mangez avant de boire.
  • Décidez à l’avance du nombre de verres que vous allez boire et respectez-le.
  • Pensez à boire de l’eau pour éviter la déshydratation et l’envie de boire toujours plus d’alcool.
  • Alternez boissons alcoolisées et boissons sans alcool.
  • Lorsque quelqu’un ne veut pas ou plus boire, acceptez sa décision. Il fait preuve de responsabilité et doit être encouragé.
  • Essayez de ne pas entrer dans la logique des « tournées » qui entraînent souvent une consommation d’alcool à un rythme plus rapide et vous amènent à boire plus que prévu. Si vous n’avez pas envie d’un autre verre ou si vous voulez boire à votre propre rythme, vos vrais amis respecteront ce choix.
  • Lorsque vous recevez, veillez à ce qu’il y ait toujours des boissons sans alcool sur la table pour vos invités.

Les risques de l’alcool au volant
Quelques conseils :

  • N’oubliez pas que votre assurance peut refuser de vous couvrir en cas d’accident si votre alcoolémie est avérée égale ou supérieur à 0,5 g/l de sang.
  • Si l’un de vos amis a trop bu, empêchez le de prendre la volant.

Risques de coma éthylique et malaise :
Lors d’une soirée de très fortes doses d’alcool peuvent faire perdre connaissance : c’est le coma éthylique, véritable intoxication à l’alcool qui nécessite une hospitalisation en urgence et qui peut, faute de soins, provoquer la mort.
Le « binge drinking » (biture expresse, cuite expresse) correspond au fait de boire beaucoup en peu de temps c'est-à-dire à partir de 5 verres standard d’alcool l’un sur l’autre.
Cette pratique a des effets directs sur l’organisme.
L’ivresse peut s’accompagner de nausées, vomissements, pertes de mémoire, délires…

Conseil et conduite à tenir :
Quand un ami a beaucoup bu et semble dormir assurez-vous :

  • Qu’il n’a pas perdu connaissance
  • Ne laissez pas cette personne dans un endroit isolé sans surveillance.
  • N’oubliez pas que la loi nous oblige à « porter assistance à une personne en danger ». C’est aussi valable dans une situation de consommation excessive d’alcool.

Si un ami perd connaissance après avoir bu :

  • Appelez le Samu (15) ou les pompiers (18)Allongez-le sur le côté en position latérale de sécurité
  • Assurez-vous que sa bouche et son nez sont dégagés
  • Gardez-le au chaud en le couvrant avec des couvertures ou un manteau.

 

 

    Partager avec Google+FacebookTwitter
  • Imprimer



Lettre d'information

Recevez toute l'actualité de la ville chaque semaine

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies par nos services. En savoir plusFermer