icone des alertes
[Covid-19] Posez vos questions en ligne concernant l’organisation de la mairie et de ses services à la populationEn savoir plus

Budget annuel

Budget municipal 2020

Le budget 2020, voté lors du conseil municipal du 13 février 2020, s’élève à 195,8 M€, répartis entre fonctionnement (140,6 M€) et investissement (55,2 M€).

En fonctionnement, la dynamique des recettes (4,79 M€), sans hausse de fiscalité, est plus rapide que celle des dépenses (+3,65 M€). L’autofinancement ainsi dégagé permet de maintenir un volume de dépenses d’investissement hors dette important (42 M€).

La dynamique des recettes de fonctionnement est principalement portée par la hausse des dotations de l’Etat (dotation de solidarité urbaine et dotation politique de la ville). Les dépenses de fonctionnement évoluent à la hausse avec l’ouverture de nouveaux espaces (pôle Petite enfance du Pile, pôle ressources jeunesse, etc.) et le développement de nouveaux projets au service de la population (cité éducative, accompagnement des projets de rénovation urbaine, etc.).

En investissement, le volume des dépenses correspond à la finalisation du programme d’investissement du mandat (pôle Petite enfance du Pile, hôtel de police municipale, églises Saint-Joseph et Saint-Martin, travaux de rénovation énergétique, etc.) et au lancement de nouveaux projets (études et premiers travaux dans le cadre de la rénovation urbaine, rénovation de la toiture de l’hôtel de ville, etc.).

Après avoir diminué d’1M€ en 2019 et atteint 114,5M€, le stock de dette devrait être à nouveau en baisse en 2020 après la reprise de l’excédent 2019.


Budget municipal 2019

Le budget 2019 a été voté lors de la séance du Conseil Municipal du 4 avril 2019.

L’année 2018 avait été marquée par un investissement record de 48 M€.
Le Rapport d’Orientation Budgétaire (ROB) 2019 présenté au Conseil Municipal du 7 février et qui préfigure le budget qui a été voté le 4 avril trace les grandes lignes d’un budget volontaire au service des Roubaisiens où l’investissement reste à un niveau élevé avec 44 M€.

Sur le fonctionnement, la ville maintient le cap fixé par le Plan Pluriannuel d’Economies et de Performance des Services (PPEPS) décidé en 2016, en confirmant une maîtrise globale des dépenses de fonctionnement, qui permet des redéploiements en faveur des priorités politiques du mandat.

A l’heure ou plus que jamais les citoyens sont soucieux des dépenses publiques, la Ville de Roubaix confirme son action positive en la matière avec une diminution globale des coûts de fonctionnement de -0,4%.

Les actions au service des Roubaisiens s’articulent toujours autour de 4 grandes priorités pour l’année 2019 : tranquillité et sécurité, cadre de vie et propreté, jeunesse et famille et aménagement du territoire.


Budget municipal 2018

Le budget 2018 traduit les priorités politiques du projet municipal. En 2018 le budget est caractérisé par son plus haut niveau d'investissements depuis 10 ans, orienté sur 4 priorités : l'attractivité, l'aménagement du territoire, la jeunesse et la famille.

La Ville de Roubaix maintient son cap en confirmant sa maîtrise globale des dépenses de fonctionnement issue du Plan Pluriannuel d'Economies et de Performance des Services décidé en 2016. Les économies générées sont redéployées en faveur du financement des priorités politiques du mandat.

Compte tenu du contexte de réforme nationale de la taxe d’habitation, la baisse supplémentaire de 10 % du taux de taxe d’habitation, après les 10 % déjà réalisés en 2017, n’a plus de pertinence.

En 2018 le budget prévoit de favoriser le pouvoir d’achat des Roubaisiens, via le lancement d’un chèque activité de 50 euros dans le cadre du retour à la semaine de 4 jours dans les écoles et une baisse des tarifs de la restauration scolaire.


Fiscalité locale

La fiscalité est l'une des principales ressources des budgets locaux, notamment communaux.

Elle représente 25 % des recettes de la Ville de Roubaix.

La Ville de Roubaix perçoit les impôts issus de la fiscalité des ménages :

  • la taxe d'habitation,
  • la taxe foncière sur les propriétés bâties,
  • la taxe foncière sur les propriétés non bâties

Tandis que la Métropole Européenne de Lille (MEL) perçoit :

  • la Contribution Economique Territoriale (CET), remplaçante de la taxe professionnelle (TP).

Les taux de l'année 2018

Après avoir baissé de 10 % le taux de taxe d'habitation et le taux de la taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB) en 2017, le conseil municipal du 28 mars 2018 a voté une stabilisation des taux en 2018 :

  • Taxe d'habitation                                                      28,90 %
  • Taxe foncière sur les propriétés bâties                29,41 %
  • Taxe foncière sur les propriétés non bâties        60,74 %

Publication des 10 plus hautes rémunérations de la Ville de Roubaix

Données publiées au titre de l’article 37 de la loi n°2019-828 du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique :

Les cookies nous permettent de vous offrir une meilleure expérience. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus