icone des alertes
[Grève] Information aux parents d’élèves : grève du 24 septembre 2019En savoir plus

Le monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone : les risques d'intoxication

En France le monoxyde de carbone est responsable de 6000 intoxications et de près de 300 décès.

Définition générale du monoxyde de carbone :

Le monoxyde de carbone est un gaz INCOLORE, INODORE mais MORTEL qui se dégage suite à toute combustion incomplète (mauvais brûlage) de tout combustible :  bois, butane, propane, charbon, fuel, pétrole et gaz de ville…
Tous les types d’appareil de chauffage peuvent être concernés suite à un dérèglement, mauvais entretien ou une mauvaise installation : chaudière, poêle, convecteur, chauffe-eau, chauffage mobile d’appoint, insert, …

Le monoxyde agit comme un gaz asphyxiant très toxique prenant la place de l’oxygène dans le sang. Il peut s’avérer mortel en moins d’une heure.

Il provoque 2 types d'intoxication

  • Intoxication faible ou chronique : elle se manifeste par des maux de tête, des nausées et de la fatigue. Elle est lente.
  • Intoxication grave : plus rapide, elle entraîne des vertiges, des troubles du comportement, des pertes de connaissance, le coma ou le décès.

Quelles sont les causes du danger ?

  • Une mauvaise aération du logement (Une flamme a besoin d’air pour brûler. Si l’air de votre logement n’est pas suffisamment renouvelé, la combustion au sein de vos appareils sera incomplète et émettra du monoxyde de carbone)
  • Les appareils de chauffage ou de production d’eau chaude mal entretenus (cela provoque des émissions de monoxyde dues à une mauvaise combustion)
  • Les fumées mal évacuées (un conduit d’évacuation bouché ou obstrué ne permet pas au gaz de s’évacuer)

Comment éviter les intoxications
Avec de la vigilance et des gestes simples

  • Faites vérifier chaque année vos installations par un professionnel (chaudières, chauffe-eau et chauffe-bain, cheminées, inserts et poêles et les conduits d’aération).
  • Aérer votre logement même en hiver et ne bouchez  JAMAIS les entrées d’air.
  • Faites effectuer un ramonage mécanique de vos conduits et cheminées au moins une fois par an.

Que faire si vous soupçonnez une intoxication ?

Aérer, évacuer et appeler les secours

  1. Aérer immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres.
  2. Arrêter, si possible, vos appareils à combustion
  3. Faire évacuer le logement ou bâtiment
  4. Appeler les secours 
    Les pompiers 18
    Samu 15 ou 112 depuis un portable
  5. Faites passer un professionnel qualifié avant toute nouvelle utilisation des appareils à combustion.

Pour plus d'information
Vous pouvez contacter :

  • Le centre anti-poison relevant de votre région : C.H.R.U, 5 avenue Oscar Lambret 59000 Lille - Tél : 0.825.812.822 (n°indigo 0.15€/minute) et 03.20.44.44.44
  • Un professionnel qualifié (pompier, chauffagiste, ramoneur,…)
  • La Direction départementale des affaires sanitaires et sociales de votre département.
  • Le Service Communal d’Hygiène et de Santé de votre mairie.

Consulter les sites : 

Les cookies nous permettent de vous offrir une meilleure expérience. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus